Dimanche 15 Septembre 2019

Mis à jour le Dim. 15 Sep. 2019 à 18:27

Retour La Chronique La loi de karma : définition et enseignement général

La loi de karma : définition et enseignement général

AddThis Social Bookmark Button

V47 23« Appliquée à la vie morale de l'homme, c'est la loi de causalité éthique, de justice, de récompense et de châtiment, la cause des naissances et des renaissances, mais également le moyen de se libérer de l'incarnation. Considérée d'un autre point de vue, c'est simplement les effets découlant des causes, action et réaction, l'exact résultat de chaque pensée et de chaque action. C'est l'acte et le résultat de l'acte, car le sens littéral du mot est action. La Théosophie considère l'univers comme un tout intelligent ; chaque mouvement dans l'univers est donc une action de ce tout conduisant à des résultats qui, à leur tour, deviennent les causes de résultats ultérieurs. Prenant karma dans son sens le plus large, les anciens hindous disaient que tous les êtres jusqu'à Brahma étaient sous sa loi. » (Océan de Théosophie, pp. 93-4.)

« Dans ses effets, karma est un infaillible redresseur de l'injustice humaine et de tous les échecs de la nature, un inflexible réparateur des torts, une loi rétributive qui récompense et punit avec une égale impartialité. Au sens le plus strict, karma est « sans égard pour les personnes », et on ne peut pas non plus se le rendre propice, ni le détourner de ses effets, au moyen de la prière. C'est une croyance commune aux hindous et aux bouddhistes, qui acceptent les uns et les autres l'idée de karma. » « Théosophes, nous croyons en une justice stricte et impartiale. L'idée que nous nous faisons de la Déité Universelle inconnue, représentée par karma, est celle d'un Pouvoir incapable de faillir, qui ne peut éprouver par conséquent ni courroux ni miséricorde, mais ne se manifeste que comme Équité Absolue, en laissant chaque cause, grande ou petite, produire ses effets inévitables. Les paroles de Jésus : « C'est avec la mesure dont vous mesurez qu'il vous sera mesuré » (Matthieu 7, 2) n'expriment ni n'impliquent aucun espoir de miséricorde future, ni de salut par l'effet d'un intermédiaire. » « La justice consiste à ne faire de mal à aucun être vivant. » – La Clef de la Théosophie (pp. 212, 214, 264

Note complémentaire : « Enseignement sur la Loi de karma (citations) »