Dimanche 25 Juin 2017

Mis à jour le Dim. 25 Jui. 2017 à 16:25

Retour W.Q. Judge Articles W.Q. Judge Les Adeptes- Quelques objections et leurs réponses

Les Adeptes- Quelques objections et leurs réponses

  • PDF
AddThis Social Bookmark Button

Dans cet article, je propose de donner un résumé de quelques objections faites à la théorie de l'existence des Adeptes, et les réponses qui peuvent y être apportées. Les objections varient quant au fond, mais s'appliquent aussi bien aux noms de Maîtres et de Mahatmas qu'à d'autres appellations.

LE NOM DE « MAITRES » EST SUSCEPTIBLE D'OBJECTIONS parce qu'il serait contraire à l'esprit républicain ou démocrate, et à l'individualisme.

Mais Maître vient de magister, qui signifie un instructeur, celui qui expose et applique la loi ; d'où le terme de magistrat. Tout le monde, en réalité, a un maître, que ce soit sur le plan physique, mental, ou moral. Cette objection est la preuve du vieux mépris insensé de l'Amérique pour les lois du gouvernement, et d'un désengagement de depuis longtemps vis-à-vis de ce dernier.

CELUI QUI SOULEVE CETTE OBJECTION N'A JAMAIS VU UN ADEPTE.

Ceci s'applique également, et avec plus de force, à l'existence de Napoléon ou à tout autre personnage qu'on n'a jamais vu. Car il n'y eut qu'un Napoléon, tandis qu'il y a eu et qu'il existe de nombreux Adeptes. Tous les anciens racontent des histoires d'Adeptes ; les hindous de nos jours font de même ; de nombreux écrivains du Moyen Âge et les traditions de la même époque en parlent comme des faits acceptés ; les traditions de tous les pays moins récents que l'Amérique donnent des témoignages semblables ; les Chinois, les Tibétains, les Birmans et d'autres peuples d'Orient parlent de tels personnages, tandis que la littérature chinoise, bouddhiste et hindoue abonde en témoignages. Par conséquent, il existe une masse de témoignages humains soutenant la doctrine, bien plus nombreux que ceux qui disent que Bonaparte régna un jour sur l'Europe. Enfin, plusieurs Européens et Américains, connus, membres de la Société Théosophique, affirment sur la base de leur propre connaissance, que les Adeptes existent.

LE CRITIQUE MODERNE DIT : Premièrement, ces Adeptes, s'ils sont des hommes, pourquoi ne se montrent-ils pas pour satisfaire la curiosité ? Cette question vient d'une personne dont l'état d'esprit est le même que celui qui crée un journal à sensations, vulgaire et indiscret, pour répandre devant le public, les détails de la vie privée de chacun, sous le prétexte que c'est une demande du public. Deuxièmement, pourquoi, s'ils ont de grands pouvoirs, ne viennent-ils pas exterminer le mal ? Les Adeptes ont répondu qu'il n'existe pas de pouvoir capable de détruire le mal qu'un homme a commis, autre que les efforts que fait cet homme, lui-même, pour se purifier. Troisièmement, pourquoi ne paraissent-ils pas pour mettre fin aux abus ? Quatrièmement, pourquoi ne multiplient-t-ils pas la nourriture en temps de famine ?
Les réponses à ces questions peuvent se classer ainsi :

a) La nature de l'humanité actuelle est le produit de l'évolution ; et seule une évolution, conduite d'une façon bien ordonnée, peut la transformer par le perfectionnement, le raffinement et la purification.
b) Il est vain que les nations occidentales demandent aux Adeptes de multiplier la nourriture, quand chacun sait qu'il y a toujours assez de nourriture disponible pour nourrir tous les affamés, parce qu'il y en a qui est soit non utilisée, soit qui est soustraite par des hommes cupides.
c) Ainsi, si la nourriture était multipliée en Occident, ceux qui le feraient seraient emprisonnés et considérés comme des criminels. Inévitablement, on dirait que la nourriture a été volée, ou on les accuserait de contrevenir aux règles du commerce. À Berlin, en 1892, le peuple affamé prit du pain dans les boutiques et fut condamné pour vol. La morale et la conclusion se retournent visiblement contre l'auteur de l'objection.
d) Nul ne peut nier le fait qu'il soit arrivé que des Adeptes aient multiplié la nourriture en périodes de famine en terre orientale, là où cet acte ne risque pas d'être condamné et de faire l'objet de persécution.
e) Bien que les Adeptes aient de grands pouvoirs, ils nient posséder le pouvoir de changer la nature humaine autrement que par le processus d'évolution et toujours en strict accord avec la loi immuable de justice [karma].
f) Les Adeptes ne se montrent pas en public et ne se déclarent pas au monde, pour les raisons exposées dans les réponses ci-dessus, et parce que le cycle doit poursuivre son cours. S'ils se faisaient connaître maintenant, le résultat produit serait mauvais ; exactement comme une note juste, en elle-même, produit un son discordant si elle est frappée, à un moment ou à l'endroit qui ne convient pas. Cette raison découle de la connaissance de la loi des cycles.

QUE FONT ALORS LES ADEPTES ? Il n'est pas possible d'énoncer tout ce qu'ils font. Mais on peut dire :

a) Qu'Ils aident, en arrière scène, les hommes de tous les mouvements méritoires, en influençant leur mental.
b) Qu'Ils préparent tous les hommes et les femmes qui en sont capables, à pouvoir revenir dans leur prochaine incarnation terrestre comme des serviteurs activement dévoués au bien de la Famille Humaine.
c) Que, grâce à des impulsions données en de nombreux endroits, qui ne peuvent être mentionnés, Ils répandent maintenant une philosophie de la vie qui affectera progressivement le mental de l'humanité, et en particulier celui des peuples occidentaux actifs et conquérant. Ainsi, Ils préparent tous les hommes à se transformer et à évoluer de plus en plus jusqu'au moment où le mal aura disparu, et où des jours et des gens meilleurs pourront réapparaître.

William Brehon (alias William Q. Judge) - [Article publié pour la première fois par W.Q. Judge dans le Path de janvier 1893]

top-iconRetour en Hauttop-icon