Lundi 24 Juillet 2017

Mis à jour le Lun. 24 Juil. 2017 à 16:25

Retour Pensée du Moment

Pensée du moment

Le soleil spirituel

AddThis Social Bookmark Button

« V36 3Dévoile, Ô Toi qui soutiens l'Univers, de qui tout procède, à qui tout doit retourner, cette face du Vrai Soleil que cache maintenant un vase de lumière d'or, afin que nous puissions voir la vérité, et remplir tout notre devoir pendant notre voyage vers ton centre sacré. » – W.Q. Judge, article « Un commentaire sur la Gayatri » Cahier Théosophique, n°94.

 

La fonction des théosophes

AddThis Social Bookmark Button

v35 accueil 1« Il n’y a pas de Religion au-dessus de la Vérité ». Aphorisme.
« La fonction des théosophes est d'ouvrir le cœur et l'entendement des hommes à la charité, à la justice et à la générosité, attributs qui appartiennent spécifiquement au règne humain et sont naturels à l'homme quand il a développé les qualités d'un être humain. La Théosophie apprend à l'homme animal à devenir un homme humain ; quand les êtres auront appris à penser et à sentir comme les véritables êtres humains devraient sentir et penser, ils agiront alors avec humanité et tous accompliront spontanément des œuvres de charité, de justice et de générosité » ‒ H.P. Blavatsky, Les cinq messages, pp. 20/1.
« Permettez-moi de vous rappeler brièvement quels sont les principes [pour promouvoir une Fraternité entre tous les hommes] : l'unité et la causalité universelles, la solidarité humaine, la loi de karma, la ré-incarnation. Ce sont là les quatre anneaux de la chaîne d'or qui devrait unir l'humanité en une seule famille, en une seule Fraternité universelle ». ‒ H.P. Blavatsky, La Clef de la Théosophie, p. 247.

Aphorismes sur la Nature

AddThis Social Bookmark Button

Image 1« On ne commande à la nature qu'en lui obéissant ». Francis Bacon.
« Il n’y a pas de matière morte dans la Nature » – H.P. Blavatsky, article « Transmigration des atomes vitaux ».
« Une pierre devient une plante, une plante un animal, un animal un homme, un homme un esprit, et un esprit un dieu » – Axiome cabaliste, Isis Dévoilée, (éd. originale, p. xxxvii).
« Toute connaissance, tous les arts se trouvent dans la nature. Si nous l'interrogeons convenablement, elle nous révélera les vérités qui se rapportent à chacun d'eux et à nous-mêmes. Qu'est-ce que la nature en action, si ce n’est la divinité elle-même manifestant sa présence ? Comment devons-nous l'interroger ; et comment nous répondra-t-elle ? Nous devons procéder avec foi, avec la ferme certitude de découvrir à la fin toute la vérité ; et la nature nous fera connaître sa réponse, par l'intermédiaire de notre sens intérieur, qui avec l'aide de notre connaissance d’un certain art ou science, nous révèle la vérité si clairement que tout doute devient impossible » – Citation d’Hippocrate d’après P.J.G. Cabanis dans ses propos sur l’histoire de la médecine – Isis Dévoilée, (éd. originale, pp. 424/5).

L'importance de la période de la naissance de l'année

AddThis Social Bookmark Button

« Que personne n’imagine qu’attacher de l’importance à la naissance de l’année, soit une simple fantaisie. La terre passe dans une période particulière et l’homme avec elle ; et de même qu’un jour peut être coloré de même l’année peut l’être. La vie astrale de la terre est jeune et forte entre Noël et Pâques. Ceux qui forment leurs vœux durant cette période bénéficieront d’une force accrue pour les satisfaire de manière conséquente. » ‒ Extrait de l’article d’H.P. Blavatsky « 1890! On The New Year’s Morrow ».

Pensées sur la mort

AddThis Social Bookmark Button

image1« La mort se présente toujours à notre soi spirituel comme une libératrice et une amie. » ‒ La Clef de la Théosophie, p. 176.
« La mort est l'ultime extase sur terre. Alors l'âme est libérée de la contrainte du corps et sa partie la plus noble s'unit à la nature supérieure et partage la sagesse et la prescience des êtres supérieurs. » ‒ La Clef de la Théosophie, p. 24.
« L’amour est fort comme la mort… » ‒ La Bible, Cantique des Cantiques, 8, 6.
« L'Esprit Un est en tous, Il est la propriété de chacun. Il est donc toujours là, toujours avec nous et, si on y réfléchit, il reste peu de place pour la tristesse ou l'illusion. […] Si nous vivons dans notre cœur, nous avons bientôt la preuve que le temps et l'espace n'existent pas. » ‒ Les Lettres qui m’ont aidé, p. 15.

 

L'éducation

AddThis Social Bookmark Button

v31 photo20« L’optimisme fortifie l’estime de soi et permet d’affronter la vie avec enthousiasme et énergie. C’est pourquoi il faut le cultiver chez les enfants » – (Alain Braconnier, L’enfant optimiste, Odile Jacob, 2015)

« Chacun à droit à l’éducation : L’éducation est non seulement un droit mais un passeport pour le développement de l’humain. Elle ouvre les portes et multiplie les possibilités et les libertés. Elle contribue à promouvoir la paix, la démocratie et la croissance économique, de même qu’elle améliore la santé et réduit la pauvreté. Le but ultime de l’Éducation pour tous est le “développement durable” » - Extrait de l’article 26 de la « Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ».

Transmettre la connaissance

AddThis Social Bookmark Button

 

« Si tu veux que ce courant de Connaissance durement acquise, de Sagesse née du ciel, demeure une eau douce et vive, tu ne dois pas la laisser devenir un marais stagnant. » ‒ H.P. Blavatsky, La Voix du Silence, p. 88.

L'éthique d'Isis dévoilée

AddThis Social Bookmark Button

« Si nous étudions la question sans parti pris, nous reconnaîtrons aisément que l'éthique de Gautama-Bouddha, de Platon, d'Apollonius, de Jésus, d'Ammonius Saccas et de ses disciples, était basée sur la même philosophie mystique. Tous adoraient un seul Dieu, qu'ils L'aient considéré comme le "Père"de l'humanité, qui vit dans l'homme, comme l'homme en Lui, ou comme le Principe Créateur Incompréhensible ; tous vécurent des vies saintes » - H.P.Blavatsky, Isis dévoilée (Vol. II, p. 382, éd. Adyar - Isis Unveiled, II, p. 342).

« Nous n’enseignons que l’éthique, les principes moraux et la sincérité, et nous ne nous mêlons pas des croyances personnelles. L’éthique était la même dans toutes les religions du passé et le Christ n’a rien enseigné qui n’ait déjà été dit par Confucius et le Bouddha, et même par des maîtres plus anciens, comme les sages de l’ancienne Egypte… J’ai semé quelques graines qui commencent déjà à germer, et qui couvriront tout le pays d’une merveilleuse moisson » - H.P. Blavatsky – HPB Speaks, II, 118-9, 122.

 

Que chaque homme soit à lui-même sa propre révélation

AddThis Social Bookmark Button

« L’homme qui sait tirer parti de ses réminiscences, initié sans cesse aux mystères de l’absolue perfection, devient seul véritablement parfait » ‒ Platon, Phèdre, 249c (traduction É. Chambry, éd. Garnier Flammarion).
« De tous les devoirs le principal est d’acquérir, au moyen de l’étude des Upanishad, la connaissance de l’Âme (Âtma) suprême, c’est la première de toutes les sciences ; par elle, en effet, on acquiert l’immortalité. » ‒ Lois de Manu (Livre XII, n°85), traduction Loiseleur-Deslongchamps.
« Que chaque homme soit à lui-même sa propre révélation. Que l'esprit immortel de l'homme prenne une bonne fois possession du temple de son corps, qu'il en chasse les marchands et toute l'impureté qui s'y trouve, alors sa propre humanité divine le rachètera ; car, lorsqu'il sera ainsi en communion avec lui-même, il connaîtra le "bâtisseur du Temple" » […] « La Théosophie maintient au contraire que l'homme est une émanation de l'Essence Divine, Inconnue bien que toujours présente et infinie, et que son corps, comme toute autre chose, est impermanent et n'est en conséquence qu'une illusion, et que seul l'Esprit en l'homme est l'unique substance permanente, qui finit même par perdre son individualité séparée au moment de sa réunion complète avec l'Esprit Universel. »‒ H.P. Blavatsky, La Clef de la Théosophie, pp. 68, 232.
« Chaque homme est son propre créateur, et chacun doit être son propre sauveur en apprenant à faire bon usage du Pouvoir Unique ». « Chaque homme doit être à lui-même une loi morale et spirituelle » – R. Crosbie, traduction du Friendly Philosopher, pp. 213, 233.

Les vœux du Nouvel An

AddThis Social Bookmark Button

« Tes destins sont d’un homme, et tes vœux sont d’un Dieu » - Voltaire
« Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie » - Goethe.
« Enfants de Lumière, à mesure que vous avancez dans le monde, apprenez à rendre service à tout ce qui vit » - École de Théosophie.