Mardi 22 Août 2017

Mis à jour le Mar. 22 Août 2017 à 09:43

Retour La Chronique Une même dynamique dans l'Univers, l'Homme et la Nature

Une même dynamique dans l'Univers, l'Homme et la Nature

AddThis Social Bookmark Button

La destinée commune de l'Homme et de la Nature

« La Doctrine Occulte [...] enseigne l'existence, dans la Nature − qui n'a aucun but personnel, aucun "dessein propre", − d'une loi cyclique invariable, qui agit en se conformant à un plan uniforme qui persiste durant toute la durée du manvantara [durée d'un univers] et qui concerne le ver de terre, tout autant que l'homme. Ni l'un ni l'autre n'a cherché à venir à l'existence – ainsi sont-ils soumis, tous les deux, à la même loi d'évolution et tous deux doivent progresser selon la loi karmique. Tous deux sont partis du même centre neutre de Vie et tous deux doivent s'y refondre à l'expiration du Cycle. » (La Doctrine, Secrète, II, p. 261 [*]) :
« Il nous faut reconnaître ce seul dessein clair de la Nature : elle est la manifestation de l'unique principe-substance – la VIE. Le but de l'évolution est, pour l'homme, d'atteindre et de conserver l'immortalité. Dans le règne humain, cette possibilité s'accroît. Tout le flux de l'impulsion de la Vie tend à engendrer l'Homme. En lui seul se manifeste le triple déploiement – l'Esprit, lié à la Matière, a finalement donné naissance à l'intelligence, à la Soi-conscience. » (Article « La Déité dans la Nature »)
« Dans chaque forme, la vie est conscience mais elle n'est pas soi-consciente ; ce n'est que dans l'homme qu'elle accède à l'état, au plan ou à la condition de soi-conscience, et quand elle devient, par des efforts auto-induits et auto-déterminés, une Entité Soi-Consciente, elle accède pour elle-même à la plus grande de toutes les possibilités : la Soi-Conscience Universelle. L'homme est alors devenu divin. » (Article « Qu'est-ce que l'Homme ? »)

La Trinité dans la Nature et dans l'Homme

« Un processus triple engendre, soutient, régénère, de la même manière, l'homme et l'homme céleste, l'atome et la monade. » (Article « Qu'est-ce que l'Homme ? »)
Selon Paracelse « l'homme est un petit monde, un microcosme au sein du grand univers. Comme un fœtus, il est suspendu par ses trois esprits, dans la matrice du macrocosme ; et tandis que son corps terrestre est en sympathie constante avec son parent terrestre, son âme astrale vit à l'unisson avec l'anima mundi sidérale. Il est en elle, comme elle est en lui, car l'élément qui pénètre l'univers remplit tout l'espace, et il est lui-même l'espace infini, et sans limites. Quant à son troisième esprit, le divin, qu'est-il sinon un rayon infinitésimal, une des innombrables radiations procédant directement de la plus Haute Cause – la Lumière Spirituelle du Monde ? » (Isis Dévoilée, I, p. 212 [*]).
L'homme est le microcosme du macrocosme, et il en est de même pour chaque molécule, chaque atome, chaque monde et système de mondes. En chacun, la monade est le miroir de la Sur-Âme-Universelle.
Dans son premier ouvrage, Isis Dévoilée, Madame Blavatsky, rappelle qu'il n'y a pas de miracle et que tout ce qui se produit, n'est que le résultat de la Loi, éternelle, immuable, toujours active. Elle poursuit en donnant les idées de base de la philosophie de la Théosophie :

  • « La Nature est une unité triple : il y a une nature visible objective, une nature invisible, intérieure et source d'énergie, le modèle exact de la précédente et son principe vital ; et, au-dessus de ces deux-là, l'esprit, source de toutes forces, seul éternel et indestructible. Les deux natures inférieures sont en constant changement mais non la troisième.
  • « L'homme est aussi une unité triple : il a son corps objectif physique, son corps vitalisateur astral (ou âme), l'homme réel ; et ces deux sont couronnés par le troisième qui les illumine, le souverain, l'esprit immortel. Lorsque l'homme réel réussit à fusionner avec ce dernier, il devient une entité immortelle. » (Isis Unveiled, II, p. 588.)

Le schéma triple de l'évolution
Concernant le mouvement incessant de la Vague de Vie de l'Évolution dans la Nature et dans l'Homme, La Doctrine Secrète (I, p. 181 [*]) montre ce qui suit :
« Il existe, dans la Nature, un triple schéma évolutif pour la formation des trois Upâdhi [bases, véhicules ou modèles] périodiques – ou plutôt trois schémas séparés qui, dans notre système, sont inextricablement entrelacés et mélangés. Ce sont les Évolutions Monadiques (ou Spirituelles), Intellectuelles et Physiques. Ces trois sont les aspects finis, ou les réflexions sur le champ de l'Illusion Cosmique, d'ATMA [l'Esprit], le septième [Principe], la RÉALITE UNE.

  1. L'Évolution Monadique, comme l'implique le mot, concerne la croissance et le développement dans des phases supérieures d'activités de la Monade [l'Esprit-Âme Spirituelle individualisé] en conjonction avec,
  2. L'Évolution Intellectuelle [de l'Ego réincarnant], représentée par les Mânasa-Dhyânis (les Dévas Solaires, ou Pitris Agnishvâtta), "ceux qui ont donné à l'homme l'intelligence et la conscience", et avec,
  3. L'Évolution Physique, représentée par les Chhâyâs [forme astrale modèle] des Pitris lunaires, autour desquels la Nature a formé le corps physique actuel. Ce corps sert de véhicule à la "croissance" (pour se servir d'un mot trompeur) et aux transformations, à travers Manas, et ‒ par l'accumulation des expériences ‒ du fini en l'INFINI, du transitoire à l'Éternel et l'Absolu.

« Chacun de ces trois systèmes a ses propres lois et est régenté et guidé par des groupes différents de très hauts Dhyânis [Hiérarchies spirituelles] ou "Logoï". Chacun de ces systèmes est représenté dans la constitution de l'homme, le Microcosme du grand Macrocosme ; et c'est l'union en lui-même de ces trois courants qui en fait l'être complexe qu'il est maintenant. »

[*] Nota : les numéros de pages correspondent aux éditions en anglais publiées par Theosophy Compagny, Los Angeles.

top-iconRetour en Hauttop-icon