Lundi 25 Septembre 2017

Mis à jour le Lun. 25 Sep. 2017 à 09:43

Retour La Chronique La réincarnation - Une doctrine essentielle pour l'homme moderne

La réincarnation - Une doctrine essentielle pour l'homme moderne

AddThis Social Bookmark Button

La doctrine de la réincarnation n'a pas son égale au monde. Nul n'est amoindri par cette doctrine qui donne à chacun sa grandeur essentielle, sa dignité et l'éclaire sur son destin spirituel.
C'est la croyance innée en l'immortalité de l'âme (toute âme est éternelle dans sa racine profonde).

C'est la croyance en sa perfectibilité de l'Homme, en son libre-arbitre et en la loi de justice (karma).

C'est la doctrine la plus ancienne et la plus répandue dans l'humanité. Perçue dans son sens large, la loi de la réincarnation repose sur l'idée de l'Unité de la Vie, d'une évolution universelle et sur le fait que tout est sensible et qu'il n'y a pas de matière « morte ». Quand la loi de réincarnation est bien comprise l'homme mesure l'ampleur de sa responsabilité tant vis-à-vis de lui-même, que des autres et de la nature.

L'influence de l'Orient ne peut seule expliquer pourquoi la doctrine de la réincarnation est de plus en plus admise dans nos pays. Par exemple, en France plus de 24% des personnes interrogées disent croire à la réincarnation, et ce pourcentage est en progression constante.

Jeunes et plus âgés s'interrogent de manière pressante sur le sens et le but de la vie. La doctrine de la réincarnation nous éclaire sur notre nature spirituelle et nous aide à comprendre que nous sommes des êtres triple : Esprit, âme et corps. Tout homme a un destin divin.

L'étude de la loi de réincarnation permet de se libérer des dogmes négatifs comme celui du péché originel, ou celui du Paradis et de l'Enfer.

Chacun doit devenir maître de sa destinée et développer sa nature supérieure dans une évolution pour incarner plus de connaissance, amour-compassion et actions responsables.

La doctrine de la réincarnation aide chacun dans sa progression et sa transformation psychique et spirituelle, en lui permettant d'éveiller ses intuitions spirituelles, les réminiscences de son passé (la mémoire de l'âme), et l'Ego spirituel (ou Âme spirituelle).

L'effet de catharsis, si souvent invoqué comme remède à nos maux ne peut être durable et fort que par l'effet de l'influence de l'Ego spirituel intérieur. Comme l'écrit Mme Blavatsky, « L'ÉGOΪSME, le premier-né de l'Ignorance, est le fruit de l'enseignement qui prétend que pour chaque nouveau-né, une âme nouvelle, séparée et distincte de l'Âme Universelle, est « créée » — Cet Égoïsme est le mur impénétrable entre le Soi personnel et la Vérité. C'est la mère prolifique de tous les vices humains. Le mensonge naît, lui, de la nécessité de dissimuler, et l'Hypocrisie du désir de cacher le Mensonge » (extrait de l'article « Qu'est-ce que la Vérité ? » .