Vendredi 23 Juin 2017

Mis à jour le Ven. 23 Jui. 2017 à 16:25

Retour La Chronique La Compassion

La Compassion

AddThis Social Bookmark Button

La Compassion est cette Sagesse qui permet de se sentir en union avec les autres, et notamment de ressentir la souffrance d'un autre être, humain ou animal. Mais s'agit-il de regarder augmenter le nombre des souffrants, d'attendre les catastrophes et de pleurer ?

La Compassion est inséparable de l'idée de Fraternité universelle et du fait que nous sommes tous interdépendants à tous les niveaux : physique, émotionnel, intellectuel, spirituel.

Elle signifie compréhension, action, prévention, évolution, de concert. Elle est l'impulsion pour aider l'autre, à s'aider lui-même et à se tenir debout, et lui permettre aider d'autres dans une chaîne sans fin. Nous portons en nous le désir de l'Evolution, de progrès et du bien-être général.

La compassion s'éveille en nous même, quand nous vivons l'idéal de la fraternité universelle et que nous libérons l'Esprit, en nous, des entraves de la matière et de la vie animale.

C'est un élan naturel, profond, éternel ; « c'est la LOI des LOIS, l'Harmonie éternelle ». Le grand idéal dans cette voie spirituelle est que nous devenions des « êtres de Compassion », qui :

a) Renoncent à la longue période de béatitude en Nirvana possible au terme d'une longue série d'efforts et de progrès, afin pour rester aider l'humanité ;

b) Accèdent à l'immortalité en s'unissant à l'œuvre des de Maîtres de Sagesse.

La Compassion en Théosophie s'entend dans le sens de « Karunā » (de l'hindouisme et du bouddhisme).

Lectures conseillées :

• Ouvrage de H.P. Blavatsky, La Voix du Silence  (pages 90 à 96 en particulier)

• Articles : « Le pouvoir bienfaisant de la parole », « Le Silence et la Parole », « La Paix intérieure qui est Compassion », « Le désir de réconfort »