Lundi 24 Juillet 2017

Mis à jour le Lun. 24 Juil. 2017 à 16:25

Retour Glossaire

Glossaire des termes Théosophiques

Il y a 400 entrées dans ce glossaire.
Chercher des termes du glossaire (expression régulière autorisée)
Commence par Contient Terme exact Se prononce comme
Tout A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y Z
Terme Définition
Vahan

(Sanskrit [vahana]). « Véhicule », terme synonyme d'upâdhi. [Glos. Clef de la Th.]

Vajra

(Sanskrit ; Hindouisme ; Bouddhisme) - Dur, ou puissant. En Inde, la foudre du dieu Indra, arme céleste en forme de disque, ou de deux éclairs croisés en X. Également, le diamant (qui est « dur comme la foudre », ou de la même substance qu'elle). Au Tibet, c'est le dorje indestructible, le « sceptre de diamant », souvent associé à la clochette (Sanskrit : ghanthâ) dont le timbre pénètre les mondes. Selon H.P.B. (Theosophical Glossary), le vajra est le sceptre magique des prêtres-initiés, exorcistes et Adeptes, possesseurs de hauts pouvoirs (ou siddhi), qu'ils mettent en action au cours de certaines cérémonies (domination de forces inférieures, théurgie, etc.). Par sa transparence adamantine, le vajra renvoie à la pure essence indifférenciée (appelée « vacuité », au-delà de toute description), mais il est aussi un symbole masculin de la puissance d'action et de compassion d'un Bouddha réalisé, tandis que, traditionnellement, la clochette est le symbole féminin qui évoque la Sagesse, Prajñnâ (= Sophia), inséparable du vajra. [Glos. Voix du Silence]

Vajradhara

(Sanskrit ; Bouddhisme) - Dans le lamaïsme : le suprême Bouddha primordial (Âdibuddha). Le Seigneur de tous les mystères (Sanskrit: guhyapati). Voir Secret Doctrine, I, 571, où Vajradhara est identifié au premier Logos. [Glos. Voix du Silence]

Vajrapani

Vajrapani, ou Vajrapâni : (Sanskrit) ou Manjushri — le Dhyâni-Bodhisattva (en tant que reflet spirituel ou fils des Dhyâni-Buddhas sur terre) né directement de la forme subjective d'existence; déité honorée par le profane comme un dieu, et par les Initiés comme une force subjective dont la nature réelle n'est connue et expliquée que par les plus hauts Initiés de l'École Yogâchârya. [Glos. Theosophical Glossary – CT 115] ― « Qui manie le vajra ». Un grand Dhyânibodhisattva honoré par les profanes comme un puissant destructeur de démons, mais considéré par les Adeptes « comme une Force subjective dont la nature réelle n'est connue (et expliquée) que par les plus hauts Initiés de l'École yogâchâra » (Theosophical Glossary). [Glos. Voix du Silence]

Vajrasattva

(Sanskrit ; Bouddhisme) - Qui a le vajra pour essence, le « cœur de diamant » ou l' « âme-diamant ». Le nom du sixième Dhyânibuddha selon l'École yogâchâra qui en compte 7 - au lieu de 5 dans le bouddhisme populaire (Theosophical Glossary). Vajrasattva (le Second Logos, selon la Secret Doctrine, I, 571) peut aussi représenter la collectivité des Dhyânibuddha dont l'essence, non manifestée et sans limite, est Âdibuddha (ou Vajradhara). [Glos. Voix du Silence] — … l'École Yogâchârya, compte sept Dhyani-Buddhas et autant de Bodhisattvas — les « fils du mental » des premiers. En conséquence, les orientalistes se réfèrent à Vajrasattva comme à « un Bodhisattva fictif ». [Glos. Theosophical Glossary – CT 115]

Vedanta

Vedânta : (Sanskrit). Littéralement : « la fin de toute connaissance [Veda] ». Parmi les six darshana, ou Écoles de philosophie, le Vedânta est aussi dénommé Uttaramîmânsâ — la Mîmânsâ « postérieure »  Il y a de ces critiques qui, dans l'incapacité où ils sont de comprendre son ésotérisme, le considèrent comme un athéisme, mais il n'en est rien, vu que Shankarâchârya, le plus grand apôtre de cette École, qui l'a rendue populaire, fut l'un des plus grands mystiques et adeptes de l'Inde. [Glos. Clef de la Th.]

Vidya

Vidyâ : (Sanskrit). Connaissance, ou plutôt « Connaissance-Sagesse ». [Glos. Clef de la Th.]

Vinnana

Viññâna, ou Vijñâna : [Pâli ; Viññâna, correspondant au Sanskrit : vijñâna]. L'un des cinq skandha des bouddhistes ; littéralement : « pouvoirs mentaux » [de la conscience conditionnée]. Voir skandha. [Glos. Clef de la Th.]

Viraga

Virâga : (Sanskrit ; Bouddhisme) - De la racine viranj, perdre sa couleur naturelle, devenir indifférent, perdre tout intérêt aux choses. D'où : indifférence à tout ce qui sollicite l'homme dans le monde. Voir Portail. [Glos. Voix du Silence]

Virya

Vîrya : (Sanskrit ; Bouddhisme) - De vîra : homme brave, héroïque. D'où : virilité, courage, énergie héroïque. Voir pâramitâ et Portail. [Glos. Voix du Silence]

Vogay

(Bouddhisme) - Très probablement : Bodhgayâ, en l'une des langues vernaculaires de l'Inde. L'arbre de Vogay' ne serait autre que l'arbre de Bodhi que vénèrent les pèlerins à Bodhgayâ. Voir aussi Udumbara. [Glos. Voix du Silence]

Vue-deva

(Bouddhisme ; Sanskrit : divyachakshu) - La faculté de clairvoyance, l'un des 6 pouvoirs (abhijña) obtenus par la pratique approfondie de dhyâna. Par ce pouvoir (le 4ème de la liste), il est possible (entre autres) de percevoir les destinées des êtres, dans leur déroulement karmique. Voir siddhi. [Glos. Voix du Silence]

Tout A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W Y Z