Samedi 24 Juin 2017

Mis à jour le Sam. 24 Jui. 2017 à 16:25

Retour Autres auteurs Articles autres auteurs Citations – Caractère et mission de la Théosophie - Page 4

Citations – Caractère et mission de la Théosophie - Page 4

  • PDF
Index de l'article
Citations – Caractère et mission de la Théosophie
Page 2
Page 3
Page 4
Toutes les pages

L'Éthique de la Théosophie est encore plus nécessaire à l'humanité que les aspects scientifiques des faits psychiques de la nature et de l'homme. ― Cinq Messages, p. 27.

Un véritable théosophe devait mettre en pratique l'idéal moral le plus élevé, s'efforcer de réaliser son unité avec l'humanité entière, et travailler sans cesse pour les autres. ― La Clef de la Théosophie, p. 38.

Celui qui veut devenir un vrai Théosophe doit s'efforcer de mener la vie d'un Théosophe. ― La Clef de la Théosophie.

Nombreux sont ceux qui, n'ayant jamais entendu parler de la Société, sont pourtant des théosophes, sans le savoir, car l'essence de la Théosophie consiste dans l'harmonisation parfaite du divin et de l'humain dans l'homme, dans l'adaptation de ses qualités et de ses aspirations divines et dans leur triomphe sur ses passions animales ou terrestres. La bonté, l'absence de tout mauvais sentiment et de tout égoïsme, la charité, la bonne volonté envers tous les êtres, et la justice parfaite envers les autres comme envers {GlossaryDef::soi}-même, sont ses caractéristiques capitales. Celui qui enseigne la Théosophie, prêche l'évangile de la bonne volonté ; et l'inverse est vrai aussi : qui prêche l'évangile de la bonne volonté, enseigne la Théosophie. ― Cinq Messages, pp. 17-18.

Le devoir du Théosophe est de maîtriser et vaincre le soi inférieur au moyen du Soi Supérieur. Se purifier intérieurement et moralement ; ne craindre rien, ni personne, sauf le jugement de sa propre conscience ; ne jamais rien faire à demi — autrement dit, ce qu'on croit bien, le faire ouvertement et hardiment ; ce qu'on croit mal, s'en abstenir entièrement. C'est le devoir du théosophe d'alléger son fardeau en pensant à ce sage conseil d'Épictète : « Ne te laisse détourner de ton devoir par aucun des jugements oiseux que le monde insensé peut porter sur toi, car, comme tu n'as aucun pouvoir sur ses critiques, elles ne devraient pas te préoccuper. » ― La Clef de la Théosophie, p. 254.

Tout vrai théosophe est moralement astreint à sacrifier le personnel à l'impersonnel, son bien-être présent au bénéfice futur des autres. ― La Clef de la Théosophie, p. 295.

Lorsque la nature réelle de la Théosophie sera comprise le préjugé qui malheureusement prévaut contre elle en ce moment disparaîtra. Les théosophes sont, par nécessité, amis de tous les mouvements du monde, tant intellectuels que simplement pratiques, qui visent à l'amélioration des conditions de l'humanité. Nous sommes amis de tous ceux qui luttent contre l'ivrognerie, la cruauté envers les animaux, l'injustice envers les femmes et la corruption dans la société ou le gouvernement, bien que nous ne nous mêlions pas de politique. Nous sommes amis de ceux qui exercent la charité pratique, qui cherchent à alléger un peu le gigantesque fardeau de misère qui écrase les pauvres. ― Cinq Messages, pp. 19-20.

La Théosophie pénétrera peu à peu, comme un levain, la grande masse des gens réfléchis et intelligents, de ses idées nobles et généreuses de Religion, de Devoir et de Philanthropie. Elle brisera lentement, mais sûrement, les entraves de fer des crédos et des dogmes, des préjugés de caste et de classe ; elle détruira les antipathies nationales et raciales, ainsi que les barrières qu'elles ont érigées, et ouvrira ainsi la voie à la réalisation pratique de la Fraternité entre tous les hommes.

Grâce à son enseignement, et à la philosophie qu'elle aura rendue accessible et intelligible au mental moderne, l'Occident apprendra à comprendre et à estimer l'Orient à sa juste valeur. De plus, le développement des pouvoirs et des facultés psychiques, dont les symptômes précurseurs se révèlent déjà en Amérique, s'accomplira d'une manière saine et normale. L'humanité sera sauvée des terribles dangers, à la fois mentaux et corporels, qui sont inévitables quand ce développement a lieu — comme il risque de le faire en ce moment — dans un climat où se déchaînent l'égoïsme et toutes sortes de passions mauvaises. Le développement mental et psychique de l'homme suivra harmonieusement le cours de son amélioration morale, tandis que les circonstances matérielles où il vivra refléteront la paix et la bienveillance fraternelle qui domineront sa pensée, au lieu de la discorde et des conflits que nous voyons partout autour de nous aujourd'hui. ― La Clef de la Théosophie, pp. 318-19.

Le jour où la Théosophie aura accompli sa mission la plus sainte et la plus importante, celle d'arriver à unir solidement par un lien d'amour fraternel un groupe d'hommes de toutes les nationalités, déterminés à se consacrer à un travail purement altruiste, et non pas à une œuvre aux motifs égoïstes, alors seulement la Théosophie s'élèvera au-dessus de tout autre groupe de prétendue Fraternité humaine. Ce sera en vérité un prodige et un miracle : miracle dont l'humanité attend en vain la réalisation depuis dix-huit siècles, et qu'aucune association n'a pu accomplir jusqu'à ce jour. ― Cinq Messages, pp. 15-16.

Il n'en est pas moins vrai que si on infusait un peu de Théosophie pratique dans ces pauvres masses souffrantes, on leur ferait cent fois plus de bien dans la vie qu'en leur faisant ingurgiter toute cette (inutile) information. ― La Clef de la Théosophie, p. 277.

L'avenir [du Mouvement Théosophique] dépendra presque entièrement du degré de désintéressement, de sincérité, de dévouement et finalement — ce qui n'est pas le moins important — de la mesure de connaissance et de sagesse que posséderont ceux de nos membres auxquels il incombera de continuer le travail et de guider la Société après la mort de ses Fondateurs. ― La Clef de la Théosophie, p. 317

Si quelques-uns d'entre vous ont appris quoi que ce soit de mes enseignements, ou ont eu, par mon aide, un éclair de la Vraie Lumière, je vous demande en retour de fortifier la Cause dont le triomphe permettra à cette Vraie Lumière, rendue encore plus éclatante et plus glorieuse par vos efforts individuels et collectifs, d'illuminer le monde. ― Cinq Messages, pp. 54-55.

[Cahier Théosophique n°29, Copyright Textes Théosophiques, Paris. Les citations sont extraites des éditions les plus récentes de Textes Théosophiques, Paris]   top-iconRetour en Hauttop-icon