Vendredi 23 Juin 2017

Mis à jour le Ven. 23 Jui. 2017 à 16:25

Retour Autres auteurs

Articles de divers auteurs

Vers une réelle fraternité

  • PDF
AddThis Social Bookmark Button

« Il ne peut y avoir de choses si éloignées auxquelles enfin on ne parvienne, ni de si cachées qu'on ne découvre ». Descartes (Discours de la Méthode).

L'histoire de l'humanité est tout au long de son déroulement un âpre drame de rivalité et de luttes.

Les civilisations, les nations n'ont pu s'établir que par l'artifice de la violence, ouverte ou masquée. Il est relativement aisé en considérant l'histoire d'une nation de se rendre à l'évidence qu'elle n'aurait pu se développer et atteindre son rayonnement ou sa domination sur les autres sans l'emploi de la violence. Les grands états ne sont devenus tels, le plus souvent, que par l'emploi de moyens presque toujours opposés à l'idée de fraternité.

Lire la suite...

Tsong-Kha-Pa

  • PDF
AddThis Social Bookmark Button

[Cet article est traduit de la revue The Theosophical Movement, Bombay, 17 décembre 1936, vol. VII, n°2. Il a été publié en français pour la première fois dans la revue Théosophie, volume VIII, n°9]

Un lien particulièrement intime relie Tsong-Kha-Pa, l'Avatar tibétain de Gautama le Bouddha au quatorzième siècle aux étapes récentes du Mouvement théosophique. En effet, Tsong-Kha-Pa ne fut pas seulement un réformateur du Bouddhisme à son époque et dans sa patrie, mais il donna aussi une forte impulsion à l'expansion de la Religion-Sagesse à travers le monde. Il prévit naturellement la « découverte » de l'Amérique et l'ouverture de ce nouveau continent à la colonisation européenne. Et bien qu'il s'intéressât sans nul doute à la préservation des reliques de la Sagesse qui existaient encore en Occident, son but prédominant fut sûrement de préparer ce nouveau monde, avec ses immigrants venus d'Europe pour y constituer le terrain de semence pour la formation de la future sixième sous-race.

Lire la suite...

Citations – Caractère et mission de la Théosophie

  • PDF
AddThis Social Bookmark Button

Il nous a paru souhaitable de rassembler dans ce Cahier un certain nombre de citations choisies parmi les écrits d'H.-P. Blavatsky afin de permettre aux lecteurs de découvrir eux-mêmes ce qu'est la Théosophie et ce que devrait être le véritable Théosophe.

Seule, une étude approfondie de la Doctrine Secrète, d'Isis Dévoilée et de La Clef de la Théosophie, permet de se rendre compte que ce qui pourrait tout d'abord paraître simple affirmation est, en fait, tout au long de ces ouvrages, étayé d'arguments solides.

 


Philosophie véritable et Vérité divine sont des termes interchangeables. Une religion qui craint la lumière ne peut être basée ni sur la vérité, ni sur la philosophie, par conséquent elle doit être erronée. ― Isis Dévoilée, vol. 3, p. 164.

Les hommes et les sociétés, les sectes et les écoles ne sont en ce monde que les éphémères manifestations d'un jour ; la vérité solidement assise sur son rocher inébranlable est seule éternelle et souveraine. ― Isis Dévoilée. Préface, p. 9.

Ce dont nous voulons établir la preuve, c'est qu'à la base de chaque ancienne religion populaire, se trouve la même ancienne doctrine-sagesse, unique et toujours la même, professée et pratiquée par les Initiés de tous pays, lesquels seuls sont au courant de son existence et de son importance. ― Isis Dévoilée, vol. 3, p. 134.

Lire la suite...

La Loi des Cycles

  • PDF
AddThis Social Bookmark Button

Note de l'éditeur

Le caractère absolument universel de la loi des cycles ou de périodicité est l'une des propositions fondamentales de la Doctrine Secrète. Dans l'infiniment petit comme dans l'infiniment grand, l'Univers se présente à nous sous forme de phénomènes cycliques, rythmiques, vibratoires. La nature n'est jamais immobile ; tout est en perpétuel mouvement. Mais lorsque nous observons les phénomènes sous leur aspect dynamique, en les considérant dans le temps, nous constatons que, bien qu'en continuelle transformation, ils repassent périodiquement par des états apparemment identiques. La période d'évolution qui s'étend entre deux états identiques constitue un cycle. À vrai dire, en approfondissant cette étude, nous serons amenés à admettre qu'une identité absolue entre deux phénomènes n'est pas possible. La fin d'un cycle et le début d'un autre ne sont jamais réellement identiques, mais analogues ou semblables. C'est pour cela que la meilleure image de la loi cyclique n'est pas le cercle, mais le mouvement en spirale.

Lire la suite...