Vendredi 23 Juin 2017

Mis à jour le Ven. 23 Jui. 2017 à 16:25

Retour Cœur de la Théosophie La Voix du Silence : Objectif de l'ouvrage

La Voix du Silence : Objectif de l'ouvrage

  • PDF
AddThis Social Bookmark Button

La Voix du Silence : Objectif de l'ouvrage

Présentation de l'ouvrage

Cet ouvrage a été écrit en 1889 par Madame Blavatsky à partir de fragments choisis, extraits du Livre des Préceptes d'Or pour l'usage quotidien des lanoos [disciples].
Ce livre est présenté en trois parties, trois traités qui accompagnent l'ascension intérieure, la voie de la compassion :

Traité 1 : LA VOIX DU SILENCE

Traité 2 : LES DEUX SENTIERS

Traité 3 : LES SEPT PORTAILS

 photo livre la voix du silence

Voici ce qu'elle dit :

« Les Préceptes dont je présente ici la traduction appartiennent à la même série que celle d'où furent tirées les « Stances » du Livre de Dzyan sur lesquelles est basée la Doctrine Secrète. »
« Le Livre des Préceptes d'Or - dont certains Préceptes sont pré-bouddhiques, et d'autres plus récents - contient environ 90 petits traités distincts. [...] Il a donc paru préférable de choisir judicieusement parmi les traités qui sont seuls susceptibles de convenir au petit nombre des mystiques [...] et de répondre à coup sûr à leurs besoins. C'est seulement ces mystiques qui sont à même d'apprécier les paroles de Krishna-Christos, le "Soi Supérieur". »

Les dédicaces de La Voix du Silence et de La Doctrine Secrète
La Voix du Silence est dédiée : « Au Petit Nombre. »
Quant à La Doctrine Secrète, l'ouvrage majeur de 1300 pages basé également sur les Stances de Dzyan, l'auteur dédie cet ouvrage :

« À tous les Véritables Théosophes,
De tous les Pays,
Et de toutes les Races,
Parce qu'ils l'ont suscité, et pour lesquels il a été consigné. »

Ainsi ces ouvrages répondent à une demande des individus sans aucune distinction, si ce n'est qu'ils en ressentent le besoin et sont prêts à s'engager sur la voie du disciple et à œuvrer pour la Cause des Maîtres.

La Nature et l'évolution visent le progrès spirituel
« Aide la Nature et travaille avec elle ; et la Nature te considérera comme l'un de ses créateurs et fera sa soumission. » [...]
« Impolluée par la main de matière, elle ne montre ses trésors qu'à l'œil de l'Esprit, l'œil qui jamais ne se ferme, l'œil pour lequel il n'y a nul voile dans tous ses royaumes. »
« Alors, elle te montrera les moyens et la voie, la première porte et la seconde, la troisième, et jusqu'à la septième ; et puis le but - au-delà duquel se trouvent, baignées dans la lumière solaire de l'Esprit, des gloires ineffables, et invisibles, sauf à l'œil de l'Âme. » ‒ La Voix du Silence, pp. 29-30.

top-iconRetour en Hauttop-icon